• Mon séjour
Version imprimable

Current Size: 100%

Fanjeaux, bastion cathare et berceau de l’Ordre Dominicain

Haut-lieu du catharisme en Lauragais, la cité médiévale de Fanjeaux est, au 13e siècle, au centre de la Prédication contre l’hérésie cathare. Fanjeaux figure aujourd’hui parmi les 21 Sites Pôles du Pays Cathare.

D’origine romaine, le village médiéval est accroché à un piton rocheux, aux portes de la Piège, entre les Pyrénées et la Montagne Noire. Au Moyen-Âge, Fanjeaux devient l’un des bastions du catharisme  en Lauragais. Guilhabert de Castres, évêque cathare du Toulousain, Simon de Montfort, chef des armées croisées et le futur Saint Dominique, fondateur de l’Ordre des Frères Prêcheurs, s’y sont côtoyés.

En 1206, Dominique de Guzman, futur Saint Dominique, s’installe à Fanjeaux, alors réputée pour être un « repaire » d’hérétiques cathares. Un an plus tard, il fonde au pied du village de Fanjeaux le premier monastère dominicain : le Monastère de Prouilhe, qui accueille les premières « bonnes femmes » converties par Saint Dominique.

 

Fanjeaux présente encore aujourd’hui un cœur de village historique préservé, où l’on découvre le Seignadou et son point de vue panoramique, des ruelles typiques, les halles couvertes, mais aussi : le Couvent des Frères Prêcheurs, l’église de style gothique languedocien et la Maison Saint Dominique.

 

En savoir plus :

Tous les incontournables